Tiamat. Cadavre exquis.


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avrel Veloy - ... Skull.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avrel Veloy
Skull
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 16 ans d'apparence.
Religion : Disciple de la Croyance
Métier : ...
Equipement : sarbacane, petit couteau, sa peau...
Gang : Aucun dans le moment.
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Avrel Veloy - ... Skull.   Lun 29 Sep - 2:12

Votre personnage

Nom : Veloy
Prénom : Avrel
Âge : « L'âge qu'y faut... » Ou en apparence environ 16 ans
Race : Skull
Sexe : Mâle
Orientation sexuelle : Ne sais pas trop...
Religion : Disciple de la Clarté
Métier : Se dit que le moins pénible, ce serait de former un gang, un de ces jours.
Gang : Pas encore...
Lieu de naissance : À Altavir, dans une église
Lieu de résidence : Lunalesca


Caractère : Plus mature qu'il peut le sembler à première vue, même à seconde, Avrel est un jeune Skull qui de ses quelques expériences, si on compare à certains, a sut tirer beaucoup pour affronter le monde. C'est seul qu'il y évolue dans le moment, mais a pour projet de s'armer, en plus de sa sarbacane, de comparses croyant en ce qu'il croit lui. Inventif, de ses idées il puise de quoi traficoter quelques trucs aussi hétéroclites qu'inutiles aux yeux de nombreux, mais qui dans les faits se trouvent à l'origine d'une majorité de ses magouilles. L'un des principes d'Avrel a pour logique la suivante : « Mentir pour le bien ou le rien est justifiable. » Aussi cela peut-il expliquer quelques comportements. Notons qu'il aime se prendre au sérieux et qu'il n'hésitera pas à s'embarquer dans de dites-folles aventures pour le bien de sa santé mentale uniquement. Il aime se dire différent, il aime savoir qu'il l'est et se raconte souvent les circonstances de sa naissance, tantôt périlleuses, tantôt on ne peut plus normales, ou alors drôles, banales, dramatiques...
Avrel ne sait pas exactement où il va, mais il sait se donner l'impression de savoir et d'être sûr de lui. Du coup, on a tendance à le croire, quand on l'entend parler de ses voyages et nombreuses destinations à venir. Il n'a pas appris la patience, il l'a subie, il faut donc s'attendre, en sa compagnie, à de brusques changements de sujets, et autres revirements, surtout si vous avez le malheur de l'ennuyer, ou encore de le rendre nerveux, car il l'est généralement aisément, manque d'assurance aidant. Mais je le répète, ce manque d'assurance se perd consciemment dans une trop confiante attitude.
On ne le verra que rarement souriant et, bien qu'il soit capable de faire montre d'une grande loquacité, il demeure quelqu'un de réservé lorsqu'on en vient aux « vraies choses ». Mieux vaut les éviter, non?
Goûts : La musique, l'écouter comme en jouer, et c'est au clavier qu'il se débrouille le mieux, enfin un peu. Il aime manger, l'action plus que la nourriture elle-même, et l'alcool, un peu trop, parfois. Il aime voir les villes de loin, toutes petites, et le sexe, mais le regarder seulement, pour l'instant du moins. Avrel est un amoureux d'histoires, de tous les genres, il admire les gens qui ont à coeur une cause, peu importe laquelle, Croyance exclue. Et des choses, et des choses... Il n'aime pas être pudique. Il déteste l'idée de la mort. Les limites qu'impose l'Eau, il souhaiterait être capable de les dépasser, mais n'y étant pas encore parvenu, il a en horreur le miraculeux et maudit liquide. Etc.

Physique : L'importance qu'accorde Avrel à son physique peut sembler moindre. Exessivement blême, mince et pas aussi grand qu'il ne voudrait l'être, il espère gagner près de dix centimères pour atteindre le mètre quatre-vingt. Ce n'est donc pas par fierté, qu'il marchera la tête haut, mais bien dans l'espoir de se sentir plus grand. Son visage ovalé n'exprime que rarement quelque forte émotion, Avrel fait plutôt dans l'économie de sourires et la sobriété, à ce niveau. Mais dans ses grands yeux bleu vif, il sera aisé de supposer la mélancolie, surtout si pas soupçonné d'être observé. Ses traits sont tout en finesse et douceur. Petite bouche, petit nez... Il n'aime pas la manière dont la lèvre supérieure de sa bouche dépasse en grandeur, par devant, l'inférieure de quelques millimètres. Et il n'aime pas son menton, ridiculement insignifiant et sans caractère à son avis, et ses mains, dont les doigts sont si fins, elles n'ont rien d'impressionnantes, ses mains, comme ses épaules. Ses cheveux aussi, y passent, pour leur couleur, noir comme ça se peut pas, et pourtant... Les teintures, Avrel... Faut croire qu'il préfère se plaindre. Alors on comprendra que l'apparent moindre intérêt qu'il porte à son image vise précisément de ne pas l'exposer dans toute sa... « laideur »-Avrel.
Style vestimentaire : Appréciant montrer le moins de peau possible, c'est dans les chandails aux manches longues et à capuche qu'Avrel aime se cacher. Il les aime de couleurs fluorescentes et vives, pour contraster avec ses pantalons noir, toujours, ajustés et parfois en cuir, souvent agrémentés d'une large ceinture parsemée de « stodes ». Les chaussures sont toujours les mêmes, noires, à lacets, plutôt banales.
Traits particuliers : Aucun.

Histoire :

De sa voix brisée par la douleur, elle déchirait le silence. La tristesse devient souffrance, les larmes, brûlantes, s'arrachent des yeux comme autant de lames affilées, parce que chacune d'elle trahit son secret. Elle ignorait ce qui faisait le plus mal. Qu'ils sachent tous, désormais, autant qu'ils étaient à jeter sur elle leurs regards dédaigneux et désapprobateurs, ou qu'il naisse, cet enfant, en la broyant de l'intérieur? Les mains plaquées contre son ventre gonflé, elle tentait de le retenir en elle, titubant en laissant couler les larmes et bientôt le sang qui, de l'ébauche de la plaie à venir, se glissait hors du bas ventre de la femelle. « Attends... Attends un peu... j't'en prie... » La voix étouffée dans les sanglots, retenue par son souffle fragile, c'est au pas d'une porte haute et impressionnante, au sommet d'une dizaine d'escaliers escaladée avec peine, que la Skull s'écroula. Après la tempête qu'elle venait de vivre, le calme. Un apaisement presque instantané. La nuit tombait sur elle comme une épaisse couverture, réconfortante, elle la mena en une inespérée accalmie, l'inconscience. Recroquevillée sur l'âme qui logeait en son sein, les poings serrés, elle était prête à se battre contre lui s'il osait, une fois encore, tenter de creuser son chemin à travers elle. Non mais franchement, il se prenait pour qui, cet avorton...

« Quel culot... »

Le ton était ennuyé et le dégoût se lisait dans ces yeux, noirs, et soulignés de noir. Il avait les bras croisés et, immobile, il la considérait avec un troublant sang-froid. Les secondes s'éternisèrent en minutes. La jeune femelle se redressa, parvint à se relever difficilement et se tint le plus droit que son corps trop lourd le lui permettait, pour soutenir le regard de l'autre du mieux qu'elle le put. Un silence s'installa entre eux deux, et le Skull fit volte-face, retournant apparemment à l'intérieur sans plus s'attarder.

« ATTENDEZ! »

Ce cri réveilla en elle ce qu'elle avait redouté. Ça recommençait, et elle fut incapable de le supporter. Il la retint dans ses bras, et l'emmena avec lui. D'autres refermèrent sur eux les deux lourdes portes, et l'obscurité fut de nouveau. C'est froidement qu'ils furent témoins de sa mort, infâme, toutes de boyaux et de sang, de sanglots et d'agonie. Les pleurs de la mère se perdirent bien vite dans ceux de l'enfant, petit Skull tout de nerfs et de frustration qu'il était, il ne sut pas que ses cris convainquèrent sa mère à lâcher prise et à s'abandonner au destin qu'elle avait embrassé, malgré tout.
Son plus grand legs fut celui de l'ignorance.

Élevé parmi d'autre jeunes Skulls dont les circonstances de la naissance se ressemblaient toutes, le prénommé Avrel, comme sa mère, fut pris en charge par deux individus de sa race dont l'occupation principale reposait sur l'adoption d'orphelins. Prénommés par la Croyance, on les laissait ensuite aller à divers organismes et, Luoh et Geyle, deux Skulls mâles, faisaient partit de ces bonnes âmes, feignant à merveille leur appartenance à l'empire de Ned, pour plutôt adorer, leur intimité retrouvée, nul autre que le courant de la Clarté. Leur but? Convertir les jeunes esprits à leur disposition. Comme ils parvinrent à élever dans l'idée de la Clarté maints autres avant Avrel, ils firent de lui un partisan de l'Église dissidente, parvenant, à bout de peine et de misère, à lui faire entendre toute la Vérité du discours des hérétiques. Il en vint à l'entendre si bien, d'ailleurs, qu'il décida de son propre chef de quitter sa ville natale, la désolante Altavir, pour rejoindre Lunalesca, à la plus grande surprise de ses protecteurs. Du Skull discipliné et aussi avide qu'une éponge qu'ils avaient jadis connu au jeune être résolu et téméraire qui se dévoilait se creusait un écart troublant.

« J'ai eu une révélation. J'suis pas comme les autres. J'le sais. Écoute-moi, j'te parle. J'suis pas comme les autres. Y'a ma mère qui a saignée comme une morte quand j'suis né, pis y'a mon père, un truc qui devait penser qu'à semer et déguerpir, pis y'a eu moi. J'suis pas comme toi, moi. J'suis pas qu'un embryon engrossé par l'Eau, j'suis un illuminé. Y'a qu'à voir les chefs d'oeuvres que j'dessine, regarde-moi ça. Étonnant, non... Ça vaudra cher, un de ces jours. Tu le veux? Donne ton chapeau plus deux tiam's. »

Fan invétéré des gangs, adorant le concept plus que les groupes eux-mêmes, Avrel, de sa vie à Lunalesca, s'efforce de tirer le plus profitable pour son grandiose avenir.

« Tricheur! L'est plein de poux, ton sac à merde! »

Mais ce n'est pas toujours facile. Collectionnant les « amis » comme il collectionne divers artéfacts échangés ou trouvés ici et là, il occupe sa vie à engraisser ce qu'il appelle sa petite fortune et à repenser ses grands projets avant-gardistes. Faut voir sa chambre. Cela dit, il croit non seulement que c'est en pensant plus loin et plus intelligemment que l'adversaire qu'on arrive à l'écraser, mais également que c'est en apparenant à se défendre mieux que ce même ennemi qu'on parvient à le vaincre. Ça reste à travailler.

Autant Avrel le jeune mâle aspire à se battre contre la Croyance, autant Avrel la jeune femelle en fut une abêtie par la technologie de la religion qu'elle adora. Fierté de ses parents, la naissance de cette jeune et désirable femelle leur garantit une fière descendance de Priants et de Nocts. Oui, ils feraient tous de très bons croyants, les Skulls à venir. Accouplée une dizaine de fois avec d'estimés individus dans le milieu religieux, la tâche d'Avrel se résuma à porter quelques semaines les foetus pour ensuite les abandonner aux bons soins de ses proches, fort plus entreprenants qu'elles, grande et belle créature au visage aussi inanimé que sa personne entière ne l'était. Assise au beau milieu d'un champ désert, elle vit s'élever autout d'elle des enfants dont elle ne sut que le nom, et encore, à l'âge de sa mort, quelques épars souvenirs seulement il lui restait d'eux. Tous, les uns après les autres, il lui avaient tourné le dos pour joindre les rangs des soldats de la Croyance, Priants, Meurtriers et Nocts. L'on fut fier d'elle et de son don de soi pour son peuple, mais elle ne sut qu'en répondre si ce n'est son impitoyable absence. Présente de corps et non d'esprit, Avrel s'éveilla au monde pour la première lors d'une rencontre. Du champ désert qu'elle avait connue jusque là, une main vint la forcer à se lever, pour marcher.
Il s'appelait Looja (prononcé Louya) et jouait de la guitaire dans un groupe rock. Il lui dit qu'il l'aimait, elle répondit qu'elle aussi. Looja fit plus qu'éveiller Avrel à la vie, il la sema littéralement en elle, et la convertit du même coup à sa morale, au bien-fondé de la Clarté. De ses beaux discours, de son amour et de la distraction que son musicien incarnait, Avrel tira matière à s'absenter suffisamment longtemps d'elle-même pour en oublier cette présence grandissante en ses entrailles. Surprise de découvrir à quel point son ventre pouvait s'étirer, elle fit part de ses inquiétudes quant à la manière dont l'enfant naîtrait à Looja, qui lui assura simplement que c'était la plus noble et l'unique raison pour laquelle un Skull pouvait et devait mourir. Les beaux jours s'écoulèrent et Avrel en vint à angoisser face au miroir qui lui renvoyait l'image de l'étrange véhicule qu'elle était devenue. « Je ne veux plus. » Il fut bien vite trop tard, et Looja dut quitter pour une tournée.

Quelques années plus tard, son fils était assis dans un métro, capuche sur la tête, écouteurs sur les oreilles, bras croisés, et s'imaginait que son géniteur, paré de sa guitare, serait le prochain à entrer dans le métro.
Ils furent une vingtaine à s'engouffrer entre les deux portes, et Avrel se dit qu'il ne l'aurait jamais reconnu, de toute façon. Il ferma les yeux.

De sa voix brisée par la douleur, elle n'hurlait sa peine à personne. Dans la nuit urbaine, les voitures, la musique et les cris se fondent en un seul et unique bloc, celui de l'anonymat. Elle n'était personne.

Arme : Un petit couteau et une sarbacane qu'il s'est lui-même fabriquée avec un mince tuyau métallique trouvé dans les poubelles. Il le charge habituellement aux petits éclats de verre.

Question : Qu'idôlatrisent les disciples de la Croyance ? [Juste]

Vous

Par quel biais avez-vous découvert le forum ? Suria.

Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? ...Tout?

Qu'est-ce qui est à améliorer ? Je sais pas, j'y pense. ... Je trouve pas, là maintenant. ^^

Autres :J'espère seulement ne pas avoir trop fait d'écarts, côté contexte... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Tiamat~
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Avrel Veloy - ... Skull.   Lun 29 Sep - 21:38

Bienvenue sur Tiamat !
Vraiment une très jolie fiche Wink.
La réponse à la question est juste.

Si j'ai des choses à reprocher et à demander, ce serait juste :
* Tu n'as indiqué que l'âge en apparence de ton Skull. Est-ce qu'il connaît son âge réel ? Dans ce cas peux-tu le donner ?
* Je rappelle à tout hasard que les Skulls Femelles sont des hommes, comme tu en parles au féminin. Je fais ça à chaque fois, parce que je ne peux pas être certaine qu'on ait bien compris.

Voilà, j'attends juste ta réponse au niveau de l'âge pour valider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avrel Veloy
Skull
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 16 ans d'apparence.
Religion : Disciple de la Croyance
Métier : ...
Equipement : sarbacane, petit couteau, sa peau...
Gang : Aucun dans le moment.
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Avrel Veloy - ... Skull.   Mar 30 Sep - 0:01

Hé ben merci. ^^
Et pour l'âge... J'avoue que je savais pas trop alors si je réponds qu'il sait pas ça va? Et pour les Skulls, j'ai mis au féminin pour la mère parce que j'avais l'impression que ce serait plus clair *pour l'auteur u_u' * mais, j'ai compris le concept. Rolling Eyes Pour vrai, j'ai compris. ... Je le jure. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Tiamat~
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Avrel Veloy - ... Skull.   Mar 30 Sep - 20:54

Si tu réponds qu'il sait pas, ça va Wink.

No problem si tu as compris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avrel Veloy
Skull
avatar

Nombre de messages : 8
Âge : 16 ans d'apparence.
Religion : Disciple de la Croyance
Métier : ...
Equipement : sarbacane, petit couteau, sa peau...
Gang : Aucun dans le moment.
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: Avrel Veloy - ... Skull.   Mar 30 Sep - 21:22

D'accord alors dans ce cas bah... J'ai terminé. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Tiamat~
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Avrel Veloy - ... Skull.   Mar 30 Sep - 22:01

Parfait, alors ^0^.
Tu es validé, bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avrel Veloy - ... Skull.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avrel Veloy - ... Skull.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste d'armée Death Skull et fluff
» Débrief du Throne of Skull 2009
» L'armée DeathSkull de Classic
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Armée 1500 Skull White

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tiamat. Cadavre exquis. :: Avant de jouer. :: Fiches de présentation :: Fiches validées :: Skulls-
Sauter vers: