Tiamat. Cadavre exquis.


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 - = Mol' = - [Vagabond]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mol'
Erÿn
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : Seulement 20 printemps ont vu grandir Mol'.
Religion : Pourquoi croire en quelque chose quand on a perdu toute raison de vivre ?
Métier : Masse sale et vagabonde.
Equipement : Un étrange oeil, ainsi que des tuyaux courant le long de son corps.
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: - = Mol' = - [Vagabond]   Ven 19 Sep - 19:38


IDENTITE





Nom : Aarios.

Prénom : Mol'. Il faut dire que personne ne s'est vraiment donné la peine de lui en donner un. Alors c'est Mol' qui a choisit seul, ce nom simple, à une seule syllabe.

¤*¤


Âge : Une vingtaine d'année, quoique qu'il n'ai jamais réellement compté.

Race : Erÿn

Sexe : Mâle

Orientation sexuelle : Il ne c'est jamais posé la question. Il faut dire qu'en raison de son jeune âge, il n'a pas vraiment encore eu le temps. On pourrait dire qu'il a des tendances hétérosexuelles par défaut.


¤*¤


Religion : Les pauvres ne croient en rien, à part ce qui les maintient en vie... La pourriture des autres. Mol' croit au seul objet dont sa survie dépend : le Fleuve, mais en même temps il le hait de toute sa force.

Métier : Pauvre petit misérable.


¤*¤


Lieu de naissance : Si seulement il savait d'où il venait. Peut-être aurait-il une idée d'où aller...

Lieu de résidence : Un peu partout. Pourvu qu'il y ait une rue avec des poubelles pleines.


¤*¤


Aura : Inapprochable. Dans un autre temps, son aura est parfois si ténue qu'elle en est quasiment imperceptible. Cela est dû à son caractère particulièrement imprévisible, qui tantôt aspire à une vie sociale heureuse, tantôt espère une vie solitaire de toute sa force. Ce n'est plus vraiment une aura d'Erÿn, mais plutôt une atmosphère qu'il transporte constamment avec lui, et qui est capable d'influencer la perception.


¤*¤

Arme : Son regard perçant et son intelligence fine lui suffisent, plus que tous les pistolets et armes blanches qu'il pourrait avoir en sa possession.





¤*¤*¤


Question : Qu'idôlatrisent les disciples de la Croyance ? La Mort (avec un grand « M » ^___^).



Vous


Par quel biais avez-vous découvert le forum ? Lors d'un moment particulier par son ennui si dense qu'il en était presque insoutenable, j'ai cliqué. J'ai vu. Je suis resté. (Ah oui... où j'ai cliqué ? En effet, vous vous en moquez de mon état psychologique lors de la découverte de ce forum... Eh bien, que je me rappelle : ce devait être, non c'était, sur le forum de Fais ta Pub.


Qu'est-ce qui vous a incité à vous inscrire ? Ben... La conjoncture ? Le feeling. Un peu de hasard. Le fait qu'il n'y ai pas trop de monde (je déteste les forums à plus d'une vingtaine de personne : je les trouve monstrueusement inaccueillants.)


Qu'est-ce qui est à améliorer ?
Le contexte. (Vous en faites pas, je râle tout le temps contre le contexte : tant de choses à lire ! Je préférerai RP tout de suite, mais ce n'est malheureusement généralement pas possible...) Mais sérieusement, il faudrait être plus "clair" parce que j'ai eu un peu du mal à tout bien prendre en compte. (Et puis l'eau (avec un petit "e") qui est vitale aux Skulls, mais l'Eau (avec un grand "E") qui est mortelle pour les Skulls, c'est pas franchement évident...)


Autres : « Atque liceat esse beatos. » (comprenne qui pourra)


Dernière édition par Mol' le Sam 20 Sep - 13:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mol'
Erÿn
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : Seulement 20 printemps ont vu grandir Mol'.
Religion : Pourquoi croire en quelque chose quand on a perdu toute raison de vivre ?
Métier : Masse sale et vagabonde.
Equipement : Un étrange oeil, ainsi que des tuyaux courant le long de son corps.
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Ven 19 Sep - 19:49

HISTOIRE







Aussi loin que Mol' puisse remonter dans sa mémoire, si faible et clairsemée, il a toujours fait parti du monde des Skulls. Sa mère ? Son père ? Il ne connaît pas ces mots. Il ne connaît même pas le sens du mot "affection". Une coquille vide, abandonnée dès sa naissance, laissé pour mort car bien trop chétif, jeté directement dans le Sang, petit cadavre à peine encore froid. Le Sang fut son père et sa mère, bien plus que les deux êtres à l'origine de sa création. Plus que sa mère, le Sang lui donna la naissance, le Sang lui permit de se développer, alors qu'il n'était qu'une esquisse de corps, à peine en vie. Plus que son père, le Sang fit son éducation, le Sang forma son cerveau d'une bien étrange façon, que bien peut de géniteurs auraient tolérés, mais qui convenait parfaitement à Mol'. Au contraire des Skulls, dont l'intelligence semblait être abâtardie par le Sang, chez Mol' il développa au contraire de façon impressionnant ses facultés cognitives, si bien qu'à peine né il était déjà capable de raisonnements abstraits et complexes, et était bien plus intelligent qu'une grande partie des Skulls. Mais l'intelligence profonde que donna le Fleuve à Mol' ne fut pas son seul présent. Il en reçut un deuxième, bien plus précieux, bien plus rare que toutes les réflexions qu'il pourrait mener avec son cerveau. Un de ses yeux, abîmé par les déchets divers maculant le fleuve, muta et se mis à pouvoir percevoir la chaleur dégagée par les hommes. Cet organe pourrait s'apparenter à celui de certains moustiques capables de repérer une veine extrêmement fine uniquement grâce à la faible différence de chaleur qu'elle dégage.



Mais bientôt, en dépit de toute sa générosité, le Sang l'abandonna à son tour. Comme une mère qui éjecte son enfant de la sereine matrice aquatique contre la volonté du nourrisson, le Fleuve éjecta de son sein le petit Mol'. Douloureuse seconde naissance que fut ce parachutage dans ce monde fou, peuplé de Skulls. Eux, ces être immortels, qui devinrent un sujet d'étude pour le petit enfant. Il les prit comme modèles, lui qui n'avait rien d'autre sous la main, a part peut-être quelques cafards qui lui courraient sur les jambes depuis sa cachette. Il les étudia comme un scientifique le ferait avec une espèce animale, méthodiquement, froidement, calmement. Mais ce n'était qu'un enfant, et il ne pouvait pas avoir tout le recul nécessaire pour établir une distance entre son sujet et lui-même. Bientôt, il se prit pour un véritable Skull. Comme eux, il évitait le Sang, qu'il nommait à présent l'Eau. Comme eux, il assistait aux massacres rituels. Comme eux. Mol' était devenu un Erÿn persuadé d'être né Skull.



Cependant, cela ne dura pas très longtemps. Bientôt le lourd tribu de sa véritable race devait refaire surface, et le rappeler sèchement à la réalité. Une sensation de manque terrible gagna tout son corps, en quelques jours, tel un drogué qui n'aurait pas eut sa dose quotidienne. Tout le jour il tremblait, sans savoir pourquoi. Il était au bord de la mort, à peine capable de se mouvoir. En son fort intérieur, il ressentait un appel pressant, sans savoir vraiment à quoi il correspondait. Enfin il comprit. Il comprit pourquoi sa peau était si blanche, il comprit pourquoi les Skulls avaient tendance à éviter l'endroit où il se trouvait, il comprit ce malaise sournois qui sommeillait en lui lorsqu'il étudiait ce qu'il croyait être sa race. Il comprit qu'il n'était pas un Skull. Déception, dégoût et jalousie remplirent alors son coeur, le noyant sans pitié dans un amer fiel, que depuis il garde toujours en lui, comme un nuage toxique, tâche indélébile. Lui qui depuis le début de sa vie consciente avait toujours été persuadé de savoir qui il était, que sa seule différence avec les Skull était sa solitude ; voilà que le Destin lui arrachait busquement sa seule certitude, la seule chose qui le maintenait encore un peu en vie.



La mort dans l'âme, il décida de se suicider. Il refusa de se laisser mourir, ce qui pour lui n'avait aucune dignité, et voulu donner fin à ses jours comme tout bon Skull le ferait : grâce à l'Eau. A bout de force, il rampa sur les plusieurs kilomètres qui séparaient sa sombre ruelle d'où il parvenait à observer la plupart des us et coutumes de la civilisation Skull jusqu'au Fleuve, où il s'immergea. Il s'attendait à une profonde douleur lors de sa mort, suivie d'une délivrance suprême une fois la rive de la vie définitivement laissé derrière lui. Mais au contact de l'Eau, seul un sentiment de plénitude parfaite envahit son corps. Pour la première fois de sa vie, il se sentait chez lui. Son corps se régénérait peu à peu, et la fatigue, la faiblesse, le manque, toutes ces terribles sensations qui le tiraillaient depuis des jours et de jours cessèrent toutes d'un coups, comme dissoutes dans l'Eau.



Même la mort des Skulls lui était refusée. Le Destin semblait s'acharner à vouloir prouver que Mol' ne faisait pas parti de la société qu'il avait étudié dans ses moindres détails, et à laquelle il avait finit par s'identifier. Depuis, Mol' tente de survivre, sans but précis, avec des sortes de tuyaux qui courent le long de son corps, fabriqués par ses propres soins, parcourus d'un flux d'Eau, afin de limiter au minimum possible son contact avec le Fleuve. Car cette situation paradoxale est une véritable torture pour Mol' : d'un côté le modèle skullien qu'il a prit pour son éducation lui conseille d'éviter à tout prix le contact de l'Eau, de l'autre sa nature latente d'Erÿn lui ordonne impérieusement de se plonger dans le Sang avec délectation...



Dès lors que l'on ne possède pas de but, la misère vous happe, vous broie et vous concasse.

Mol' n'a pas de but. Il vit. Ou essaie. C'est tout.


Dernière édition par Mol' le Sam 20 Sep - 19:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mol'
Erÿn
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : Seulement 20 printemps ont vu grandir Mol'.
Religion : Pourquoi croire en quelque chose quand on a perdu toute raison de vivre ?
Métier : Masse sale et vagabonde.
Equipement : Un étrange oeil, ainsi que des tuyaux courant le long de son corps.
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Ven 19 Sep - 19:51

DESCRIPTIONS
(oui oui je sais, je n'ai fait que deux grandes parties, mais les petites sous parties "vêtements" et consorts sont incluses dans le reste...)



Physique : Mol' est un petit garçon, qui n'a jamais vraiment eu l'occasion de grandir. Chez lui, seuls ses cheveux sont de taille impressionnante, le reste n'est qu'un amas d'os, comme empilés sans aucune méthode, avec des excroissances qui le font parfois ressembler à un cadavre. Il a les jambes faibles, osseuses, amaigries par la privation d'Eau, ou de Sang, selon que vous êtes immortel ou pas. Car même si la nourriture lui est facultative, pas une seule fois dans sa courte vie son corps n'a été satisfait de conditions décentes, acceptables. Toujours à ramper de douleur, tant le Sang avait déserté ses veines, souffrant de crampes terribles. Chaque suite de trois mois que la lune fait, c'est toujours la même chose : le Sang irriguant ses tuyaux extracorporel vient à se tarir et son organisme en ressort à chaque fois un peu plus affaibli.

Ce qui résulte de ces traumatismes réguliers est un corps extrêmement grêle, même squelettique. Sa poitrine ressemble à un champ de bataille, où poussent désordonnés, comme des éclats de métal semés par de terrifiants obus, des côtes saillantes, affreuses lances sur laquelle une peau laiteuse est tendue à l'extrême, comme si à chaque instant elle risquait d'être percée par ces côtes aigües. Un bien lourd défaut de construction génétique, que cette peau de nacre ; car jamais Mol' n'a pu braver bien longtemps l'ardent bonheur du soleil, cet astre aime tant montrer sa face rayonnante au monde. Sa peau, dès lors qu'elle est frappée par cette chaude lumière, brûle, non pas aussi simplement que du papier, mais elle brûle. En quelques instants, elle est recouverte de cloques douloureuses et abjectes, sanguinolentes de Sang et de pus mêles en une immonde bouillie. C'est pour cela qu'une grande partie de son corps n'est jamais en contact avec le soleil, protégée en permanence par un labyrinthe complexe de tuyaux et de lourds vêtements noirs, enchevêtrés ensembles. De plus, Mol' est presque exclusivement nocturne, et quand enfin il ose affronter le jour, il reste constament à l'ombre, tant un moindre rayon de lumière est pénible pour lui. D'ailleurs, il est quasiment aveugle en plein jour, ses yeux étant constamment dilatés pour recevoir le maximum d'information possible.

Etranges yeux que ceux de Mol'... A vrai dire, je peine à qualifier d'"yeux" deux organes qui ressembles si peu à ce que les poètes appelent la fenêtre de l'âme. Car chez Mol', rien ne transparait dans ses yeux : ni haine, ni amour, ni même l'indifférence la plus profonde. Néant. Deux sphère vides, qui rien ne distingue de ces billes que les gamins aiment à échanger, à part peut-être leur mobilité. Parfois, dans les situations les plus critiques, on peut avoir l'espoir d'apercevoir un instant le bref éclat d'une troublante intelligence. Eclat si bref que l'on finit par se demander si l'on est vraiment sur de l'avoir perçu, où s'il ne s'agit que d'une simple affabulation de notre esprit.
Ses deux yeux ne sont pas identiques. Etrange constat, il ne sont ni identiques, ni verrons, comme c'est le plus souvent le cas. Il possède un oeil "normal" (si l'on peut qualifier de normal le fait de posséder un oeil totalement dénué d'émotion...), tandis que l'autre n'est qu'un globe luminescent, fruit d'une bien étrange mutation, capable de percevoir la chaleur émise par les corps. Propriété bien utile, surtout combinée à son sens de la déduction poussé qui lui permet de percevoir si les gens mentent, à cause de l'infime élévation de température interne que cette action produit sur le corps.

Ces étranges yeux sont le plus souvent presque noyés dans un océan de cheveux jais, noir comme l'ébène. Jamais personne n'a pris soin d'eux, et pourtant, il persistent obstinément à pousser, follement, chaotiquement. Mais... Mol' est comme ses cheveux. Ils sont sales, moches, emplis de crasse et de boue, parfois même des ordures diverses se glissent dans cette affreuse tignasse. Quelques mèches, agglutinés par on-ne-sait-quelle substance visqueuse retombent la plupart du temps sur le visage de Mol', et dégagent une odeur putride. Tous les trois mois, quand Mol' doit se trainer jusqu'au Fleuve, ils sont lavés, à la va-vite, et peuvent mettre parfois plusieurs jours à sécher.

Parfois, ces cheveux sont fugacement traversés par deux mains difformes, frémissantes, afin d'en retirer sans aucune grâce un insecte qui se promenait là, où une ordure puante. Sur la main gauche, Mol' possède un tatouage rouge sang, en forme de cible, dont il ne connaît pas la signification. Peut-être le marquage d'un gang envers l'un de leur ancien membre... Mol' n'en n'a plus aucun souvenir.

Petit garçon... Petit sac sans défense... Pauvre masse d'os abandonnée dans un monde de fanatiques, obsédés seulement par leur propre mort. Voici Mol'.



¤*¤



Morale : Étrange. Anormal. Effrayant presque. Mais surtout rêveur. Mol' est un solitaire, qui connaît à peine le mot "ami". C'est un Erÿn qui a été oublié dans un monde Skullien. Mélange de races et de caractères, mélange de styles de vie et de conception de la mort, bref, Mol' est quelqu'un de profondément perplexe.

Perplexe devant son existence, perplexe devant celle des autres, ces Skulls qu'il voit se précipiter pour se faire tuer, alors que lui-même à toutes les peines du monde à seulement survivre. Jaloux, un peu comme tous les enfants devant le jouet du voisin, sauf que ce jouet lui est a jamais interdit, réserver exclusivement à la classe très fermée des Immortels. Il les envie : avoir si peu à faire que sa seule distraction est de se faire tuer, pour lui c'est cela le bonheur. Une porte défendue.

Parfois, il ressent des élans de haine envers ce monde qui se moque de lui, envers ce monde où tous semblent si riche, envers se monde où il a l'impression d'être le seul à crever dans la misère. Alors sa rancoeur est si féroce, que son aura d'Erÿn en est décuplée, et forme comme un immense halo autour de lui. Bien des Skulls on perdu la raison car ils n'ont pas su se tenir à distance le moment de cet éclat flamboyant de haine pure. Mais le reste du temps, Mol' n'aspire à rien d'autre qu'à une vie sociale normale, autant qu'une vie d'Erÿn dans une société Skull puisse l'être.

Mais rongé par une timidité maladive, annexe de son caractère rêveur, un peu poète, il réussit très rarement à se lier avec qui que ce soit. D'ailleurs, jusqu'à aujourd'hui, il n'a pas eu un seul ami sur lequel il aurait pu se reposer un instant, de la difficile tâche de la survie. Ce qui en résulte est un caractère triste, mélancolique, alterné de temps en temps avec la haine de ce monde qui le rejette.

Car avant tout Mol' est imprévisible. Il est impossible de prévoir ce qu'il pensera la seconde suivante, s'il vous suppliera à genou de lui donner un peu de votre affection, ou s'il tentera de vous assassiner sauvagement, à mains nues, armé de ses seules dents et ongles, sans avoir ne serait-ce qu'une seule chance de vous battre, à cause de sa très faible constitution. Car l'esprit de Mol' est ainsi formé, difforme, un peu comme le reste de son corps. Un esprit monstrueux, avec une partie douce et tendre, presque enfantine ; et une ignoble autre partie, formée de rancoeur et de dégoût pour ce monde qui l'entoure, une partie assoiffée de sang et de violence. Ces deux parties rentrent parfois en conflit, notamment lors des assassinats rituels de Skulls, où la seconde se délecte de chaque instant de la scène, déguste l'agonie et la Mort ; tandis que l'autre, tremblante, voudrait de toute sa volonté se détourner pour échapper à ce terrible spectacle. Mais la plupart du temps, ces deux parties se complètent : une partie domine, et l'autre reste tapie dans l'ombre, latente, attendant son heure pour prendre à son tour la place dominante.
Au milieu de ces deux volontés, Mol' est en perpétuelle hésitation, et son esprit faible ne parvient pas à trancher en faveur de l'une ou de l'autre de ces tendances.

Mais si cet esprit faible s'avère incapable de la moindre décision, il est en revanche capable de bien d'autres prouesses. Car Mol' est doté d'une intelligence profonde, ainsi qu'une perception aigüe du monde qui l'entoure. Ainsi, son sens de la déduction est tout à fait phénoménal, mais aussi un peu inquiétant...

Telle est l'esprit d'un jeune enfant qui n'a jamais eu personne pour lui apprendre à penser, un esprit profondément troublé, et troublant...


Dernière édition par Mol' le Sam 20 Sep - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mol'
Erÿn
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : Seulement 20 printemps ont vu grandir Mol'.
Religion : Pourquoi croire en quelque chose quand on a perdu toute raison de vivre ?
Métier : Masse sale et vagabonde.
Equipement : Un étrange oeil, ainsi que des tuyaux courant le long de son corps.
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Sam 20 Sep - 13:01

Hum... C'est bon ?



(3 messages, c'est pas le top pour une présentation mais au moins les trois parties que j'ai voulu fair apparaitre sont clairement visibles.)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Tiamat~
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Sam 20 Sep - 18:59

Je suis vraiment confuse, je n'avais pas vu ton histoire hier quand j'ai parcouru ta fiche et je l'attendais... Mais apparemment elle était là. Encore désolée.
Bienvenue sur Tiamat !
La réponse à la question est bonne =). Pour l'adaptation de la fiche modèle, ça me va puisque tout y est...

En tout cas ton Erÿn a un passé original, c'est plaisant.

J'ai remarqué que l'image que tu as placée en premier post a un oeil "artificiel" et un oeil normal donc, mais noir. Tu ne dois pas être sans savoir que les Erÿns ont les yeux bleus ou verts, mais comme cet oeil n'est pas montré sur ton ava, ça passe tout à fait, ne t'inquiète pas.
Je n'ai qu'un problème, et c'est toujours au sujet des yeux de Mol'... Tu n'as pas précisé la raison pour laquelle il possède cet oeil aux capacités étranges dans son histoire. J'aimerais que tu édites pour rajouter cela, et tout sera ok x).

Pour éclaircir le contexte, malheureusement je ne peux pas me permettre de faire un contexte à la carte pour chaque membre et ce qu'il ne comprend pas... Je peux juste te proposer la FAQ qui explicite le contexte si tu as des doutes sur quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mol'
Erÿn
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : Seulement 20 printemps ont vu grandir Mol'.
Religion : Pourquoi croire en quelque chose quand on a perdu toute raison de vivre ?
Métier : Masse sale et vagabonde.
Equipement : Un étrange oeil, ainsi que des tuyaux courant le long de son corps.
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Sam 20 Sep - 19:28

Citation :
Tu ne dois pas être sans savoir que les Erÿns ont les yeux bleus ou verts



Tous les allemands ne sont pas blonds aux yeux bleus, même si cela aurait fait plaisir à un petit bonhomme brun et aigri... Donc je ne pense pas qu'il soit réaliste d'énoncer que TOUS les spécimens d'une race aient des caractères identiques. Mais ce n'est que mon avis...


Citation :
Je suis vraiment confuse


Faut pas : je ne l'ai écrite que ce matin, alors si tu étais parvenue à la lire hier soir, tu aurais eu des dons de prescience faramineux. (J'ai fait des bidouilles au niveau de l'ordre des messages, c'est pour ça qu'elle semble avoir été écrite hier soir.)



Pour l'oeil étrange, je vais changer cela, mais cela risque de faire vraiment "cicatrice" sur le texte, un morceau rajouté comme ça, parce qu'on l'avait oublié avant... Mais bon... Je me plie à la volontée toute puissante de l'admin. ^___^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Tiamat~
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Sam 20 Sep - 19:35

Hé bien... Je vais me reprendre et dire qu'ils sont extrêmement pâles car originaires d'un "pays froid", ce qui inclut peau, cheveux et yeux, alors ;D. Les cheveux commencent à foncer avec les nouvelles générations mais ce n'est pas encore le cas des yeux. Et n'étant pas sur Terre, c'est peut-être possible ici sans que ça fasse irréaliste (surtout que je suis loin d'être spécialiste de tout ce dont je peux parler dans le contexte, le monde parallèle justifiant alors ce qui sont des erreurs sur Terre).

Surtout poste un petit quelque chose quand tu as terminé ton ajout alors =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mol'
Erÿn
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : Seulement 20 printemps ont vu grandir Mol'.
Religion : Pourquoi croire en quelque chose quand on a perdu toute raison de vivre ?
Métier : Masse sale et vagabonde.
Equipement : Un étrange oeil, ainsi que des tuyaux courant le long de son corps.
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Sam 20 Sep - 19:51

Citation :
Mais l'intelligence profonde que donna le Fleuve à Mol' ne fut pas son seul présent. Il en reçut un deuxième, bien plus précieux, bien plus rare que toutes les réflexions qu'il pourrait mener avec son cerveau. Un de ses yeux, abîmé par les déchets divers maculant le fleuve, muta et se mis à pouvoir percevoir la chaleur dégagée par les hommes. Cet organe pourrait s'apparenter à celui de certains moustiques capables de repérer une veine extrêmement fine uniquement grâce à la faible différence de chaleur qu'elle dégage.


Bon, c'est pas vraiment fameux, c'est baclé (ouhouhouhouh, c'est pas biiiiien !!! ) oui oui, j'ai honte, mais au moins l'argument de ses yeux est justifié.


Ah, j'oubliais, au cas où cela peut sembler vraiment tiré par les cheveux, il s'agit d'une information véridique (pour les insectes...) : voir ici.



Et il est vrai que les animaux troglodytes ont tendance à perdre toute coloration. +1 pour l'admins...


^_____^



Maintenant, c'est OK ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Tiamat~
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   Sam 20 Sep - 19:53

Ne t'inquiète pas, c'est parfait et cela me va.

Donc oui, tout est OK maintenant =).
Je te valide, bon jeu sur Tiamat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - = Mol' = - [Vagabond]   

Revenir en haut Aller en bas
 
- = Mol' = - [Vagabond]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» [Officiel] Nicodemus, L'Eternel Vagabond.
» Daren Abyssea [Vagabond]
» Zebron. [Vagabond et voleur]
» Alteor Seveach [ Mage Vagabond ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tiamat. Cadavre exquis. :: Avant de jouer. :: Fiches de présentation :: Fiches validées :: Erÿns-
Sauter vers: